André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé

Au début des années 90, André-Jacques Auberton-Hervé fonde, avec Jean-Michel Lamure, la start-up Soitec. Le succès de l'entreprise repose en premier sur sa faculté à évoluer vers un marché de masse, en l'occurrence celui des semi-conducteurs employés dans les PC, les consoles de jeu et les smartphones. Grâce à sa maîtrise du développement industriel, l’effectif de l’entreprise fondée par André-Jacques Auberton-Hervé est tout simplement multiplié par 500 en l’espace de dix années.

Amitié et curiosité définissent sa vision du monde

André-Jacques Auberton-Hervé salue bien entendu les centaines de millions planifiées par l'Union européenne en faveur du développement de la microélectronique. Pour ses pairs, André-Jacques Auberton-Hervé est un visionnaire. Il est membre du groupe KET sur la définition des technologies clés.

Ses actions pour le développement durable

En plus de l’énergie photovoltaïque mise en place dans les contrées les plus ensoleillées, Soitec s'est lancée dans le domaine de l'éclairage LED et a notamment fourni une cinquantaine de gares françaises. André-Jacques Auberton-Hervé occupe la fonction de conseiller spécial au CEA (Commissariat à l'énergie atomique). L'entreprise d'André-Jacques Auberton-Hervé a souhaité se placer en leader pour faire face aux enjeux climatiques.

André-Jacques Auberton-Hervé a commencé tout en bas pour créer un leader mondial dans le domaine des semi-conducteurs. Il sait à quel point les marchés financiers sont nécessaires. Selon le dirigeant, mettre en place des outils appropriés visant à soutenir ses entreprises les plus compétitives est un impératif pour l'Europe pour rattraper son retard sur la Chine et les Etats-Unis. Captivé par la modernité, André-Jacques Auberton-Hervé apprécie à leur juste valeur les avancées de la révolution industrielle 4.0.

Un porte-drapeau de l'innovation

André-Jacques Auberton-Hervé est aujourd’hui encore l'un des premiers porte-drapeaux de l’innovation dans notre pays. Grâce à son audace, il a notamment été récompensé par un SEMI Awards et le Prix de l’Audace Créatrice. Les énergies propres sont un secteur dans lequel Soitec a également développé une expertise. Objets connectés, tablettes et smartphones dépendent tous des composants fabriqués par la société d’André-Jacques Auberton-Hervé.

Un étudiant au parcours exemplaire

Durant sa scolarité, André-Jacques Auberton-Hervé préfère tout particulièrement la physique, l'algèbre et les matières techniques. Alors qu'il n'a pas encore 25 ans, il s’impose déjà comme une référence grâce à ses recherches, qui conduisent à de grandes innovations dans les secteurs militaire et spatial et lui permettent de prendre part à une multitude de conférences scientifiques internationales. Il croit dès son jeune âge en l’importance de l'évolution technologique. Etudiant brillant, André-Jacques Auberton-Hervé devient docteur dans les années 80, à 24 ans, et prend part à des conférences internationales dans les deux domaines qu’il affectionne : le silicium et les semi-conducteurs.